Description

PHILIPPE LAVIL, de son vrai nom Philippe Durand de La Villejégu du Fresnay, né le 26 septembre 1947 à Fort-de-France (Martinique), est un chanteur français.
Ses parents sont des descendants des premiers Blancs installés en Martinique (les békés) dont la famille, qui a fui le régime du roi Louis XV, est installée sur cette île depuis 1750. Son père, Max Durand de La Villejégu du Fresnay (1922-1989) et sa mère, Marthe Bally (1923-), exploitaient une bananeraie dans la commune de François.

En 1960, PHILIPPE LAVIL débarque en métropole pour poursuivre ses études. Dans un pensionnat du sud de la France à Dieulefit, il est initié à la chanson par son professeur d’anglais Graeme Allwright. Le jeune homme s’achète une guitare et décide de devenir chanteur. Ses parents étant peu enthousiastes à cette nouvelle, PHILIPPE LAVIL passe tout de même trois ans dans une école de commerce.

Parallèlement à ses études, PHILIPPE LAVIL enregistre son premier 45 tours en 1969, intitulé « À la califourchon ».
Parmi ses plus grands succès, on peut citer : Avec les filles, je ne sais pas, Il tape sur des bambous, Elle préfère l’amour en mer, Kolé-Séré (en duo avec Jocelyne Béroard du groupe Kassav’), La Chica de Cuba, Jamaicaine, Elle tricote des pulls pour personne, Savana Kumba, De Bretagne ou d’ailleurs. Parmi ses collaborateurs Auteurs ou Compositeurs, on peut citer Didier Barbelivien, Jean-Pierre Lang, Brice Homs, Michel Héron, Patrick Lemaître.