Description

En 1978, JULIEN CLERC fête ses trente ans, et son ami Maxime Le Forestier lui écrit à cette occasion la chanson J’ai eu trente ans. Ce titre paraîtra à l’automne 1978 dans l’album Jaloux, qui sera son premier grand succès en matière de ventes (400 000 exemplaires), grâce, notamment, au titre de Jean-Loup Dabadie Ma préférence[réf. nécessaire].

En 1980, JULIEN CLERC souhaite évoluer, et se sépare d’Étienne Roda-Gil, ainsi que de son arrangeur, Jean-Claude Petit. Au cours des années 1980, il participe aux différentes campagnes publicitaires de la firme Citroën, avec le slogan chanté J’aime, J’aime, J’aime, que l’on peut entendre dans les clips et voir sur les affiches.

En 1982, sort son douzième album, incluant Femmes je vous aime. Il quitte sa maison de disques, Pathé Marconi, pour intégrer la firme anglaise Virgin, qui, à l’époque, n’est encore qu’un petit label.

Le 14 septembre 1985, à Pino, en Haute-Corse, il épouse Virginie Coupérie, descendante directe de Gustave Eiffel et du ministre de la Police de Napoléon Ier, Joseph Fouché, qui lui donnera deux enfants : Vanille, en 1985, et Barnabé, en 1997.

L’album Utile, sorti en 1992, marque ses retrouvailles avec Roda-Gil.

De 1996 à 2010, il participe aux concerts des Enfoirés.

En 1997, JULIEN CLERC fête ses cinquante ans sur scène avec Marc Lavoine, Alain Souchon, Françoise Hardy, Maurane et Pascal Obispo. Il en sera tiré en live un disque intitulé Le 4 octobre, qui correspond à la date de son anniversaire.

En 2002, à la suite d’un reportage en Afrique, il cède les droits de son titre Partir à l’UNHCR, dont il est nommé ambassadeur de bonne volonté en 2003.

Son album Double enfance sort fin 2005, et rencontre le succès, dans une période où le marché du disque s’effondre. Il comporte, entre autres, deux chansons d’Étienne Roda-Gil, disparu quelques mois plus tôt.

Sa nouvelle compagne Hélène Grémillon, née le 8 février 1977, scénariste et romancière, a donné naissance à un petit Léonard, né le 22 avril 2008. Julien est papa pour la cinquième fois, tandis que, depuis l’année précédente, il est devenu grand-père d’un petit Jules.

Son album Où s’en vont les avions est sorti le 15 septembre 2008. Le premier extrait est La jupe en laine (clip réalisé par Hélène Grémillon). Ont notamment participé à l’album : Maxime Le Forestier, Carla Bruni, et Benjamin Biolay, en tant que producteur.

JULIEN CLERC est le parrain du Téléthon 2008.

JULIEN CLERC a fêté ses quarante ans de carrière sur la scène du Casino de Paris. L’enregistrement public de la tournée qui en a découlé est sorti le 30 novembre 2009 sous le titre : « Tour 09 ». L’enregistrement de ce dernier album live a eu lieu lors du concert du 16 juillet 2009 au Festival des Nuits de Fourvière à Lyon ; ce même concert était, par ailleurs, retransmis en direct et en trois dimensions dans plusieurs salles de cinéma ; Julien Clerc est le premier artiste européen à s’être prêté à cette innovation technologique3.

Le 7 novembre 2011, est sorti son dernier album, Fou peut-être, réalisé par Philippe Uminski. Il collabore avec Maxime Leforestier, Charles Aznavour, Gérard Manset, Alex Baupain, Julien Doré.

Début 2012, JULIEN CLERC sera au Palais des Congrès de Paris avec un orchestre symphonique, puis dans une tournée qui suivra dans toute la France