LES INFIDELES

Le
nom fait d’abord résonner un son : Celui d’un rock flamboyant !

UGS : 2964 Catégorie :

Description

Le
nom fait d’abord résonner un son, celui d’un rock flamboyant, puisant sa
coloration dans un mélange équilibré de mélodies et d’énergie.

 

Le
groupe, composé à l’origine du trio francomtois Jean Rigo, à la guitare
et au chant, Olivier Derudet, à la basse, Jo Matiss, à la batterie, est
rejoint par Fabrice Ragris en 1991 qui remplace Annette Bailly après
trois années passées aux claviers. Le groupe connaît son premier succès
avec l’album Rebelle en 1990.

Les Infidèles entament leur ascension dans cette décennie particulièrement riche du rock français.

Héritage,
l’album consécration sorti en 1993, est empreint d’un nouveau timbre
musical. Produit par l’anglais John Brand, connu pour sa collaboration
avec des groupes comme The Cult ou The Ruts, cet album révèle une
amplitude instrumentale où la guitare prend des envolées lyriques dans
des introductions et des solos particulièrement soignés. Le titre phare,
‘Les larmes des maux’ cartonne et reste à ce jour dans tous les
esprits. Groupe de scène avant tout, Les Infidèles enchaînent les
tournées en France et à l’étranger, en tête d’affiche ou aux côtés de
valeurs intouchables du rock international comme Page and Plant et INXS.

Séduit,
Mark Opitz, bras droit du groupe australien, produit leur troisième
album, H.W.O.L. (Human Way of Life), en 1994. De départs en
remplacements – après le départ d’Olivier et Jo, Jean-Cyril Masson
rejoint le groupe à la basse -, Les Infidèles poursuivront leur chemin
jusqu’en 1997 avec la sortie de leur dernier opus Ailleurs produit par
Jean Lamoot (Noir Desir, Bashung).

En
2005, Jean, Olivier et Jo se retrouvent sur scène pour un hommage à
leur ami Fabrice décédé tragiquement en janvier de la même année.

En
2007, le groupe se reforme autour du trio originel et reprend le chemin
des studios avec un nouveau maxi 6 titres « Cirkus ». Les Infidèles
enchaînent alors les concerts et séduisent une nouvelle fois leur
public. Il faut dire que sur scène, Les Infidèles déroulent un excellent
show, plongeant avec volupté dans leurs racines rock et où le charisme
de Jean fait mouche à chaque fois.

En
2008, un nouveau projet d’album voit le jour. Structurées autour des
trois instruments de base, les nouvelles compositions des Infidèles
livrent un son épuré, puissant qui renoue avec leurs racines rock. Cet
album intitulé « Turbulences » verra le jour en 2010.

En
2012, en marge des Infidèles, le trio forme alors The Wankers, groupe
de reprises punk-rock et font appel à un musicien et ami, ffrantz,
ancien guitariste d’Aldebert. L’alchimie opérant entre eux, c’est donc
tout naturellement qu’il intègre Les Infidèles.

Aujourd’hui, galvanisés par l’expérience et le retour plus que favorable du public, ils conjuguent énergie et musicalité.

Les
titres phares des années 90 se mêlent avec bonheur aux nouvelles
compositions, le tout agrémenté de reprises punk et new-wave bien
inscrites dans l’ADN musical qui les avait réunis à leurs débuts.

Titre

Liste devis

Pas de produits sur le bon de commande

Aller en haut