FANFARE A VÉLO « CHASSE-PATATE »

UN SPECTACLE INOUBLIABLE !

Résolument entre sport, écologie, comédie et musique festive, la FANFARE À VÉLO CHASSE-PATATE a tout pour surprendre ! Quand ce groupe de musique très drôle apparait sur un tandem pour six personne et 4 mètres de longueur, ils gagnent le cœur du public. Les spectateurs sont bouche bée et des sourires apparaissent sur les visages.

La musique entraînante et joyeuse est joué en faisant du vélo. Tout d’un coup le monstre s’arrête, les musiciens descendent en grande pompe suivi d’un défilé incomparable, un spectacle de ballet hilarant ou une comédie bouffonne burlesque et absurde. Ils n’hésitent pas à prendre le spectateur à contre-pied et autodérision. Si le tandem repart de nouveau après beaucoup de tumulte, le public réalise soudain d’avoir assisté à un spectacle unique.

La FANFARE À VÉLO CHASSE-PATATE vient des Pays Bas (fondée en 2002), elle est composée des instruments suivants : trompette, saxophone ténor, saxophone alto, accordéon, tuba, grosse caisse, cymbales et la cloche. Le répertoire comprend entre autres de de la musique de film et de cirque (Laurel & Hardy, Nino Rota), Klezmer, ragtime et jazz.

La FANFARE À VÉLO CHASSE-PATATE mène le bal depuis des années pour de multiples évènements, des défilés, des festivals en plein air, fête du vélo, à l’ouverture des routes et des pistes cyclables et des centres commerciaux, dans le pays et à l’étranger (Bruxelles, Anvers, Salzbourg, Paris, Metz, Barcelone, Malaga, Milan, Istanbul, Düsseldorf et Cologne).

Durée: sur demande, généralement 3 x 45 minutes dans une demi-journée de 4 heures.

Une mise aux couleurs de votre société ou de vos produits est possible pour vos évènementiels.

Description

CHASSE-PATATE – Fanfare à vélo

UN SPECTACLE INOUBLIABLE !

Résolument entre sport, écologie, comédie et musique festive, la FANFARE À VÉLO CHASSE-PATATE a tout pour surprendre ! Quand ce groupe de musique très drôle apparait sur un tandem pour six personne et 4 mètres de longueur, ils gagnent le cœur du public. Les spectateurs sont bouche bée et des sourires apparaissent sur les visages.

La musique entraînante et joyeuse est joué en faisant du vélo. Tout d’un coup le monstre s’arrête, les musiciens descendent en grande pompe suivi d’un défilé incomparable, un spectacle de ballet hilarant ou une comédie bouffonne burlesque et absurde. Ils n’hésitent pas à prendre le spectateur à contre-pied et autodérision. Si le tandem repart de nouveau après beaucoup de tumulte, le public réalise soudain d’avoir assisté à un spectacle unique.

La FANFARE À VÉLO CHASSE-PATATE vient des Pays Bas (fondée en 2002), elle est composée des instruments suivants : trompette, saxophone ténor, saxophone alto, accordéon, tuba, grosse caisse, cymbales et la cloche. Le répertoire comprend entre autres de de la musique de film et de cirque (Laurel & Hardy, Nino Rota), Klezmer, ragtime et jazz.

La FANFARE À VÉLO CHASSE-PATATE mène le bal depuis des années pour de multiples évènements, des défilés, des festivals en plein air, fête du vélo, à l’ouverture des routes et des pistes cyclables et des centres commerciaux, dans le pays et à l’étranger (Bruxelles, Anvers, Salzbourg, Paris, Metz, Barcelone, Malaga, Milan, Istanbul, Düsseldorf et Cologne).

Durée: sur demande, généralement 3 x 45 minutes dans une demi-journée de 4 heures.

LES 6 MUSICIENS VÉLOCIPÉDISTES

Entre une échappée et le peloton, ce groupe désespéré se balance dans sa tenue de coureur cycliste des années 30.

L’échappée est hors de portée et le peloton les rattrapera quelques kilomètres avant l’arrivée. Mais ce groupe farfelu sur un tandem de six hommes tente désespérément d’en tirer le meilleur parti. Ils jouent une musique étonnamment belle tout en pédalant et font des numéros comiques à côté du vélo, mais pas en dessous, espérons-le.

La FANFARE À VÉLO CHASSE-PATATE ne gagnera pas la course, mais elle est certainement très divertissante…

Louis  (Conducteur/Percussion)
Ruud  (Saxophone alto)
Hans  (Saxophone Ténor)
Pier  (Trompette)
Wicher  (Accordéon)
Rob  (Sousaphone/grosse caisse)

LA PETITE HISTOIRE
En 1998, un réparateur de vélos saxophoniste et un facteur trompettiste ont eu l’idée d’utiliser un vieux tandem de 5 personnes qui rouillait derrière le magasin pour monter un orchestre à vélo. Le tandem construit à l’origine pour une tournée publicitaire a été rénové, une sixième selle a été ajoutée à l’arrière à l’aide d’une fourche avant, des musiciens ont été recrutés et le premier orchestre à vélo était né. On lui a donné le nom de Bicykletter.

Un répertoire a été arrangé et les premières représentations ont été bookées. Après des débuts prometteurs, le magasin de vélos a été vendu et le nouvel orchestre de vélos est alors devenu professionnel.  Un nouveau tandem a été construit qui pouvait supporter la lourde vie d’un vélo d’orchestre (avec six musiciens plus instruments plus tandem on arrive rapidement à un poids de 650 kilos…) et l’orchestre a été rebaptisé ‘t Brabants Fietsharmonisch Orchestra.

De nouveaux musiciens professionnels ont été recrutés. En plus de faire de la musique à vélo ou de faire du vélo en jouant – selon votre préférence – des saynètes  « slapstick » ont ​​également été implémentées. Tel des sketches circassiens, le slapstick est un style d’humour impliquant une activité physique exagérée qui dépasse les limites de la comédie physique normale. Le slapstick peut impliquer à la fois du chahut intentionnel et de la brusquerie par accident, résultant souvent de l’utilisation inepte d’accessoires tels ici ceux du vélo ou ceux des instruments…

Le nombre de représentations est passé de 20 en 2004 à 75 en 2006 et oscille depuis autour de 50 par an. La FANFARE À VÉLO CHASSE-PATATE s’est avéré être un concept, unique en son genre…! Ces dernières années, le projet de développer un numéro sur un tandem avec volant de course et habillés en cyclistes des années 30 en plus du  numéro de fanfare classique est né. De nouveaux numéros liés aux cyclistes ont été conçus et le numéro a été nommé « Chasse-Patate ».

L’expression est régulièrement utilisée par les commentateurs sportifs, parfois à tort et à travers. Un coureur qui est en chasse-patate est dans une situation inconfortable. Pris entre deux groupes (en général entre le peloton et une échappée), il ne parvient pas à refaire son retard sur ceux qu’il poursuit. Souvent, il se fait même rattraper par le peloton avant la ligne d’arrivée.

Cette expression a été inventée lors de la course des Six jours de Paris, qui se déroulait au Vélodrome d’hiver. Après les ravitaillements, les « chasses » (sprints pour rattraper les coureurs de devant) étaient plus lentes que d’habitude, digestion oblige ! Ces sprints au ralenti étaient surnommés « chasse-patate ».

VIDÉOS

Une mise aux couleurs de votre société ou de vos produits est possible pour vos évènementiels.

Liste devis

Pas de produits sur le bon de commande

Aller en haut