CLAUDIA MEYER

Chansons autour du Monde imprégnées de chaleur et de lumière

Sur ce second album solo, Claudia Meyer continue son voyage au fil des langues et des pays en passant par l’Argentine, Cuba, la Colombie, le Brésil et l’Orient.

Elle revisite de grands standards internationaux comme : « Lady d’Arbanville » qu’elle enregistre en espagnol après avoir obtenu l’autorisation de Cat Stevens qui a vraiment aimé cette version ; l’intemporelle « Malaguena » ; « Los Hermanos » popularisé par Mercedes Sosa ; « Eu sei que vou te amar » de Vinicius De Moraes et Tom Jobim… Le duo « Inch Allah » qu’elle interprète avec Yves Jamait illustre la fusion harmonieuse de deux univers musicaux.

On y retrouve aussi des compositions originales, colorées par ses influences où elle parle de voyage, d’amour, d’amitié comme dans la chanson « Como te quiero Elie » écrite pour son ami d’enfance, Elie Kakou, à qui elle dédie cet album. Claudia Meyer s’est entourée des guitares de Jean-Félix Lalanne, Michel Haumont, Patrick Deltenre, Bruno Caviglia et Serge Salibur. FUEGO est un mélange de vie, de souvenirs et de belles rencontres. Claudia Meyer y a retrouvé son complice de toujours, le musicien et réalisateur de l’album Marc Benabou (Marquito) ainsi que d’autres de ses amis musiciens qui ont toujours été présents sur scène comme en studio depuis des années.

 

CLAUDIA MEYER

Née à Casablanca, au Maroc, benjamine d’une famille de huit enfants, Claudia Meyer grandit à Marseille. C’est là qu’elle puisera une grande partie de son inspiration, au bord de la côte méditerranéenne, entre chaleur et générosité. Son père Meyer dont elle emprunte le prénom lui transmet très tôt l’amour de la musique. Son parcours musical commence à l’âge de 12 ans au conservatoire où elle apprend la guitare classique, puis à la Faculté de musicologie d’Aix-en-Provence. Pendant ces années de formation, elle se décide à chanter, accompagnée de l’instrument qu’elle a choisi depuis son enfance, la guitare. Elle se produit sur des scènes de cabarets et interprète ses artistes fétiches, Brel, Barbara, Maxime Leforestier, Cat Stevens, Véronique Sanson. Très vite un chemin se dessine : la musique latine. Claudia la découvre au travers de l’une des plus belles voix d’Argentine, Mercedes Sosa, qui l’influence tout au long de son itinéraire musical. L’Amérique du Sud l’attire jusque dans ses instruments auxquels elle s’initie: charango, flûte de pan et cuatro. C’est avec des amis sud-américains qu’elle forme le groupe «Ayawaska». Ensemble, ils enregistrent un album éponyme. Une aventure qui les mènera dans de nombreux festivals à travers le monde. En 1987, la rencontre avec Marc Benabou donne naissance au groupe « Marco Polo » qui enregistre chez BMG. Le début d’une belle complicité… Artiste accomplie, Claudia décline son amour pour la musique sous toutes ses formes ; repérée par la marque « Gibson », elle signe un contrat pour représenter leur label, et participe, en tant que guitariste, à des émissions télévisées comme « Taratata ». Alfredo Arias et Robert Hossein la sollicitent pour des comédies musicales, elle compose et chante pour le spectacle de son ami d’enfance Elie Kakou, fait les chœurs pour Andréa Boccelli, Lenny Kravitz, Véronique Sanson, Maxime Leforestier et bien d’autres, elle prête sa voix à Esmeralda pour la chanson du film de Walt Disney, « le Bossu de Notre-Dame ». Ce parcours éclectique ne pouvait pas laisser indifférent le monde artistique, Claudia est sollicitée par de grands interprètes. En 2001, une rencontre avec Maurane, c’est un vrai coup de cœur humain et artistique. Les deux artistes se produisent ensemble à l’Olympia. En 2002, Jean-Félix Lalanne, conquis par son talent, l’invite sur son album « Brasiliana », puis sur scène lors de festivals comme « Autour de la guitare ». En 2004, Claudia monte sur la plus grande scène de France pour un duo avec Lara Fabian, au Stade de France. 2006 annonce un tournant dans sa carrière. Retour aux sources, et enregistrement d’un premier album solo « Azul », cet opus aux couleurs latines, nous fait voyager au son de la guitare et de la voix. On y retrouve de belles collaborations avec Jean-Félix Lalanne et Maurane le temps d’un duo. Pendant trois ans, Claudia enchaîne alors une série de concerts entourée de sa famille musicale, et en premières parties de spectacles de grands artistes, où elle occupe l’arène de la scène, seule avec sa guitare, le public est conquis. En parallèle, elle enregistre un deuxième album qui se dessine comme une évidence. 2010 verra la naissance de « Fuego », réalisé par son complice de toujours Marc Benabou. Sur cet album où s’entremêlent nostalgie et force de vie, Claudia continue son voyage au fil des langues et des pays. Elle nous fait partager des compositions originales colorées par ses influences et découvrir de belles mélodies intemporelles sous un éclairage nouveau, au gré de ses inspirations et de ses émotions.

RADIO / PRESSE, ON EN PARLE

VIDEOS

VIDEOS

PROGRAMMES PROPOSÉS

RÉFÉRENCES CLIENTS

Je vous offre mon expérience de la scène que j’ai partagée avec de grands interprètes : Maurane, Lara Fabian au Stade de France, Jean-Félix Lalanne au Casino de Paris pour plusieurs éditions d’Autour de la guitare ou encore, seule avec ma guitare, en première partie d’Enrico Macias, Nicoletta et Yves Jamait.

J’ai également prêté ma voix à Esméralda dans « Le Bossu de Notre-Dame » de Walt Disney. J’ai participé à de nombreux événements pour des associations telles que Aujf, Imave, LA Viso, Téléthon, …

Je n’en oublie pas moins mon activité première, garder la proximité d’une soirée conviviale. Mon répertoire s’étend de la musique sud américaine Argentine, Cubaine, Brésilienne , à la musique gipsy, israélienne, orientale, chanson française et variété anglo-saxonne. Un medley de civilisations au travers de mélodies intemporelles.

 

 

RADIOS ET TÉLÉVISIONS

 

 

 

FESTIVALS

 

 

 

AWARDS

 

 

 

 

 

 

BIOGRAPHIES

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES

Nombre artistes :

 

2

Nombre techniciens :

 

0

Durée prestation :

 

2:15 am

Technique son incluse :

 

Non
Format scène minimale, largeur, profondeur, hauteur (m) :

Pays départ :

 

France – FR

Ville départ :

 

Paris

Coût / Km (€) :

 

0.30

Instruments utilisés :

 

Guitare -Percussions

Backline nécessaire :

 

Autres idées